> Retour à la liste des enchères

product image
product image

Les fleuves sacrés

Meilleure enchère 420.00
Mise à prix 400.00
Dernier Enchérisseur
Baudart
Temps restant :
2017-05-26 11:11:00

Description de l'oeuvre

Les fleuves sacrés

Rajendra Shyam

Tribu Gond

Acrylique sur toile, format 76 cm x 100 cm


Ce que nous dit Rajendra Shyam de son oeuvre :

‘‘… Si je devais dire comment j’ai ressenti la ville de Lyon, je dirais que tout commence par 2 fleuves. Pour nous, Indiens de la tribu Gond, le monde compte 2 fleuves primordiaux : le fleuve des hommes (le Gange) et le fleuve des dieux (le Mandakini). Leur confluence est l’harmonie suprême qui donne naissance à l’arbre de vie. L’arbre de vie abrite le paon, symbole d’amour et de beauté. Quand il fait la roue, ses plumes deviennent des branches. De ses feuilles naissent les oiseaux dans un cycle sans fin. C’est notre conception du monde, un mouvement en équilibre permanent, où tout ne fait qu’un, sans hiérarchie entre le végétal et l’animal, entre la lune et le soleil, les esprits et les ancêtres…

Lyon m’est apparu ainsi dès le 1er soir où la lune et le soleil semblaient se rapprocher. La ville de Lyon est comme la roue d’un paon. Le sacré, la beauté et la prospérité y vivent en parfaite harmonie. Pour les représenter, j’ai utilisé nos propres symboles. Le sacré avec le ‘‘trishula’’ de Mahadev (le plus grand des dieux) et le porte-lampe à huile qui marque l’entrée de nos villages et de nos temples. La beauté avec une maison décorée de ‘‘dignas’’ (figures géométriques réalisées sur nos maisons lors de nos grands festivals). La prospérité avec la vache, la déesse-mère pour tous les peuples de l’Inde… Au bas de la roue, le lion protège la cité pour que l’harmonie entre le sacré, la beauté et la prospérité ne soit pas rompue…’’

Qui est Rajendran Shyam ?

Rajendran Shyam, né en 1974, est un peintre de la tribu Gond qui vit maintenant à Bhopal (Madhya Pradesh). Il utilise principalement la corde comme motif graphique. Il a exposé ses travaux plusieurs fois à Londres (Nottingham's New Art Exchange Gallery en 2009, Horniman Art Gallery en 2011). En 2013, il a été nommé par le gouvernement indien pour représenter l’art tribal Indien à Santa Fe (USA). En 2015 il a illustré le livre ‘‘L’éléphant volant’’, selon un conte de la tradition Gond. En mai 2016, il est venu à Lyon pour la première fois…